Entraînez-vous !

LABEL DE FRANCE

Forte montée des rachats de crédits depuis le début de l'année

Depuis plusieurs mois, le le secteur du crédit immobilier est en proie à une véritable explosion de demandes pour des renégociations de crédit. En effet, les montants accordés pour ce qui concerne des renégociations se sont élevés selon la Banque de France à 8 milliards d'euros, ce qui représente pas loin de la moitié de la production des crédits pour l'habitat. Début janvier, le montant de ces renégociations s'élevait à 4,5 milliards d'euros. Il a donc quasiment doublé en l'espace de six mois.

Dans ses calculs, la Banque de France n'a intégré que les rachats de crédits en tant que tels, c'est-à-dire ceux qui impliquent la signature d'un nouveau prêt, et n'a pas comptabilisé les renégociations de taux qui se sont effectués au sein du même établissement où le prêteur avait contracté son crédit.

Les conséquences de cette envolée

Que ce soit à travers les banques traditionnelles ou par les sites qui proposent du credit en ligne, un fort mouvement de renégociation est donc actuellement en cours, ce qui témoigne de l'intérêt des emprunteurs pour ce type de dispositif souvent, s'il est bien mené, très intéressant et source d'économie pour eux. Autre raison, une probable remontée des taux font que les clients affluent en masse.

C'est aussi la production de crédits en général (crédit pour la voiture...) qui a énormément progressé depuis le début l'année, ce qui fait augmenter de façon conséquente les délais d'attente. Il faut en moyenne compter 70 jours entre la première demande de crédit et le déblocage des fonds alors qu'il fallait un peu plus d'un mois il y a encore quelques temps pour la même opération. Si vous désirez donc renégocier votre prêt, il va falloir vous montrer patient car avec la vague en cours, le nombre de clients désirant la même chose que vous ne cesse d'augmenter.

Labeldefrance.com - Tous droits réservés

website statistics